Vingt ans après

Et bien nous y voilà. Cela fait vingt ans ce six octobre, que JF nous a quittés. Incroyable comme le temps file. Je n’aurais jamais envisagé dire un jour « Cela fait vingt ans… ». A l’époque, on était nettement moins connectés qu’aujourd’hui, je vivais aux Antilles, et je n’ai appris son décès qu’avec trois semaines de retard. Je me souviens du coup de fil de ma mère pour me l’annoncer. Je suis resté abasourdi, je me suis assis sur le bord du lit je crois, à ne plus savoir quoi faire, pendant un bon moment. D’autant qu’avec l’éloignement, nos rencontres étaient rares, et cela faisait plus d’un an qu’on ne s’était vus. En général on arrivait à se croiser une ou deux fois à l’occasion de mes passages à Paris. « Viens rue Hélène, la prochaine fois… » et ça ne s’est jamais fait. On se retrouvait souvent au fond d’une salle de bar tranquille, pas forcément très longtemps, mais assez pour discuter famille, musique et tout un tas de choses sans importance mais indispensables… Et de mon travail aussi, qui m’avait emmené en Afrique et aux Antilles et lui parlait assez. Des réminiscences de son passage au Parti Humaniste, mais surtout sa vraie sensibilité. On s’est même rencontrés une fois par hasard au Sarah Bernhardt, à côté du Théâtre de la Ville. J’y étais installé avec un ami et il est venu s’asseoir de dos à la table d’à côté. Il n’y a qu’à Paris que ces choses-là arrivent. A l’époque, je ne connaissais personne d’entre vous, je crois. C’est venu après. Lorsque j’ai voulu tâcher de faire revivre ce que je n’avais finalement pas bien connu. Je suis donc particulièrement heureux que ce grand vide m’ait permis depuis de vous rencontrer, qui plus est pour de vrai pour certains d’entre vous. Merci à vous, et vive JF.

Christophe

2 thoughts on “Vingt ans après

    • Je suis désolé Stéphane, je ne suis pas passé depuis longtemps sur le site et je n’avais pas vu votre commentaire. Je vous engage à suivre les quelques liens qui sont listés sur le site pour en savoir plus, et à rechercher ses (nombreux) albums sur Internet. Beaucoup sont disponibles sur les sites de streaming pour débuter. Enfin, la page Facebook dédiée à JF est probablement ce qu’il y a de plus vivant à l’heure actuelle le concernant.
      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.